CFAI ENSPS
ENSISA AFPI
INSA Cnam
UIMM

Ingénieur Génie Climatique et Energétique : Contenu pédagogique

Sciences pour l'ingénieur

Mathématiques : Rappels sur les fonctions d’une variable réelle, les nombres complexes, les équations différentielles, les éléments de calcul matriciel, l'intégration, les fonctions de plusieurs variables, les vecteurs et les champs de vecteurs.

Techniques numériques : Rappels des outils d’analyse numérique de base permettant la modélisation puis la résolution numérique d’un problème de transfert de chaleur ou plus généralement d’énergétique. Appliquer ces outils par l’utilisation de moyens simples tels qu’un tableur.

Acoustique : Induire une réflexion sur l’impact acoustique des équipements techniques. Prendre connaissance des solutions permettant de protéger un local des bruits des lieux   techniques. Choisir des solutions compte tenu des aspects réglementaires.

Matériaux - Eaux et corrosion : Acquérir la maîtrise des données de bases nécessaires au choix d'un matériau en rapport avec   son usage, savoir évaluer les risques d’entartrage et de corrosion dans les réseaux hydrauliques, assurer la prévention et la maintenance.

Combustion - Environnement - Exploitation : Savoir analyser les phénomènes, paramètres et mécanismes permettant d’aller de la composition d’un combustible au rendement global d’exploitation et au bilan économique. 

Mécanique des fluides : Maîtriser les relations fondamentales de la mécanique des fluides en statique (actions exercées par les fluides sur les parois) et dynamique (pertes d'énergie d'un fluide en mouvement).

Thermique du bâtiment : Acquérir les notions nécessaires à la bonne compréhension des phénomènes régissant les échanges thermiques dans l’enveloppe d’un bâtiment, et à leur évaluation, en vue de satisfaire à la réglementation en vigueur et au dimensionnement des équipements de chauffage.
Etre capable de concevoir thermiquement l’enveloppe d’un bâtiment en relation avec un architecte, en vue de réduire les besoins énergétiques tout en assurant le bien être des occupants.

Turbomachines : Connaître les turbomachines hydrauliques (pompes) et aérauliques (ventilateurs), afin de faire un choix judicieux en fonction d'un problème posé.

Transfert de chaleur  - Thermodynamique : Maîtriser les problèmes relatifs aux transferts de chaleur : l'apprenant doit être capable d'établir le bilan thermique d'une installation, de dimensionner les échangeurs de cette installation.
Comprendre les principes de la thermodynamique : l’apprenant doit être capable d’évaluer les échanges de chaleur et de travail lors d’une transformation thermodynamique.

Thermodynamique appliquée : .Concrétiser les notions de thermodynamique en vue de leur utilisation pratique en génie climatique. Maîtriser l’utilisation des diagrammes essentiels.

Ingénierie électrique : Sensibiliser aux problèmes fondamentaux d’une installation électrique en acquérant les connaissances suffisantes pour permettre la compréhension des schémas, la conception d’une installation ou d’un équipement. Connaître les principes physiques relatifs au fonctionnement des machines électriques et appliquer ces connaissances au choix de ces machines en fonction de l’application.

Hydronique - Régulation : Savoir concevoir un réseau hydronique compte tenu des aspects sécurité et réglage. Appliquer les techniques d’asservissement linéaire continu aux systèmes du génie climatique. Donner des notions sur les techniques avancées de régulation et présenter une schématique de régulation des installations climatiques.

Génie climatique : Concevoir dans son ensemble les installations de chauffage, d’eau chaude sanitaire, de ventilation, de traitement d’air et de froid.

Energies renouvelables : L’apprenant doit être capable de proposer à bon escient des solutions valorisant l’énergie solaire et le bois énergie, de concevoir des installations solaires adaptées à l’usage, de concevoir des chaufferies bois, de réaliser des calculs économiques.

Sciences économiques et humaines

Anglais / Allemand ou Espagnol : préparer les apprenants à la pratique courante de l'anglais et de l’allemand (ou de l'Espagnol) pour un usage professionnel (comme outil de communication et comme outil de documentation technique).

Organisation et gestion de production : Poser la problématique de l’amélioration des entreprises contemporaines soumises à un marché concurrentiel.

Management des ressources humaines : L’apprenant doit être capable d’expliquer les fondements théoriques du management, de définir les principales missions de l’encadrement, d’assurer la gestion des informations de son secteur, d’animer une réunion d’information, de concertation, de résolution de problème.

Conduite de projet : Acquérir des méthodes permettant une approche logique et ouverte de la conception. L’apprenant doit être capable d’intégrer les différentes composantes de l’environnement du projet, d’analyser ou de rédiger les éléments d’un cahier des charges, d’organiser sa démarche en vue d’une solution optimisée.

Projets entreprise : Réalisation de projets relatifs au domaine de la mécanique. Ces projets industriels doivent permettre de mettre en pratique les connaissances acquises à travers l’enseignement des sciences de l’ingénieur et dans le respect des règles méthodologiques.

Gestion comptable et financière : Initier les apprenants à une culture de gestion, les familiariser avec un vocabulaire et des concepts qui leur sont nouveaux, les amener à raisonner autrement avec l’aide de ces concepts, susciter, ou le cas échéant, renforcer leurs aptitudes à entreprendre ou à se forger une autonomie économique future.

Connaissance des entreprises : Faire découvrir, par apprenti ingénieur interposé, les diverses organisations et stratégies qui existent au niveau des entreprises. Une demi-journée sera consacrée à chaque entreprise qui accueille un apprenti. Elle sera organisée et animée par l’apprenti.

Design industriel : Articuler autour de la conception de produit, les dimensions technologique et productive (au-delà de la rationalité propre) culturelle et économique (trop souvent réduites au marché) et enfin créative formelle afin de mieux maîtriser la complexité de la conception des produits industriels.

Environnement réglementaire - contexte énergétique : Faire connaître aux apprenants le contexte énergétique national et international ainsi que l’environnement réglementaire dans lequel ils vont évoluer.

Environnement projet en génie climatique : Identifier les missions d’ingénierie, comprendre les appels d’offre, les différents marchés, d’effectuer un calcul en coût global.
Distinguer les divers contrats de maintenance, réaliser des calculs de coûts de maintenance, distinguer multi-technique, multi-services.

Contexte environnemental de la conception : Réaliser une étude simple d’éco-conception, comprendre les résultats d’une analyse de cycle de vie, réaliser un calcul d’éco-bilan de bâtiment et savoir en interpréter les résultats, appréhender la problématique de la gestion de l’eau, de la qualité d’air.